Kiwi Party 2015: retour sur les conférences

Kiwi Party 2015: retour sur les conférences

kiwiparty

Le 19 juin passé était organisé la Kiwi Party, conférence annuelle sur le web par Alsacreations. Annabelle, notre consultante front-end était présente pour en apprendre plus sur la qualité et l’accessibilité web. Retour sur 2 conférences marquantes de cette session 2015.

Les personas : comment les concevoir et les utiliser – Gwennola Pierre

Connaissez-vous les personas? Non? Et bien je vais vous l’expliquer. Un “persona” en ergonomie est une représentation fictive d’utilisateurs de l’application web / logicielle auxquelle les développeurs pourront se référer. Souvent laissé de côté, voir même oublié par manque de temps, le persona permet de résoudre certains problèmes et situations compliquées. C’est pourquoi, il ne faut pas l’oublier, car il est important! Retour sur la conférence de Gwennola.

Le but principal du persona est de bien connaitre sa cible, je dirai même la connaitre précisément. Dans la description de notre persona, il ne faut pas manque de détails. Dans la moyenne, la description tient sur une page A4 format portrait avec photo d’identité, description du persona, objectifs sur le site… Cette fiche permet de mieux connaitre les habitudes de la cible, mais aussi comment elle utilise les nouvelles technologies. Mais elle permet aussi de mieux comprendre les freins pour aller plus loin dans l’utilisation de l’application.

Au final, cette fiche nous permet de bien comprendre l’utilisation de notre application. Ce n’est pas toujours ce que l’on pense ou notre vision qui est commune. Le but est de concevoir des produits et des interfaces beaucoup plus faciles pour les utilisateurs et non pour nous (développeurs). Comment créer une fiche? Via l’empathie. Pour mieux comprendre, il faut placer les gens dans le milieu, aller chercher l’information via des études, des infographies… Mais aussi via des ateliers en interne. L’idéal est un interview directement avec l’utilisateur ou un sondage. Dans l’idée, 3 à 4 personas sont suffisants. Il y a toujours un persona principal, qui prendra le dessus et les décisions d’orientation de l’application.

Ces personas nous permettent d’avoir un gain de temps et de vision des besoins de l’utilisateur. Il est recommandé de les mettre à jour 1 à 2x / an. Chaque site / application contient son groupe de personas. Pour visionner les slides de Gwennola:

Le debug d’applications web simplifié – Etienne Margraff et David Rousset

Aujourd’hui, un site doit être compatible multi-navigateurs, multi-plateformes et multi-supports. Un vrai casse-tête pour les développeurs d’application dés qu’il faut débugger. Valider le JavaScript sous IE, Chrome pour Mac, Android… chaque support / plateforme à ses spécificités. C’est dans cette idée qu’est né Vorlon.js, un outil open source et “platform-agnostic” pour tester en remote le JavaScript.

Vorlon est un outil à installer sur l’OS via npm. Certes, il est moins complet que le fameux “F12”, mais il permet une meilleure maitrise du débug. L’application installée permet de visualiser le DOM du site ainsi que le visuel du support (par exemple sous Windows Phone). Vorlon.js est développé avec Node.js et socket.io. L’idée derrière l’application est de favoriser le débug de façon facile. Il permet de tester l’application en local assez rapidement. Vorlon.js est une infrastructure entre le client, et le code.

Maeva Pitou
No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website