[Review] DDDEU 2017 – 2nde édition – Amsterdam

DDDEU 2017

[Review] DDDEU 2017 – 2nde édition – Amsterdam

Ce mois-ci s’est tenu à Amsterdam la 2nde édition de DDD Europe. Cette conférence s’adresse aux Architectes et Développeurs expérimentés qui souhaitent approfondir leurs compétences ou simplement partager des retours d’expérience avec les experts du Domain Driven Design.

 

DDDEU 2017

 

 

Domain-Driven-Design (DDD) est une approche de développement logiciel qui remet les besoins métiers au cœur des préoccupations et répond particulièrement bien à des problématiques rencontrées sur des projets avec des domaines complexes.

Cette approche met notamment en avant l’intérêt de partager une vision, un vocabulaire et tout simplement une compréhension du métier avec les équipes de développement. Ces principes sont très importants pour une équipe Agile comme la nôtre, très enthousiasmée par ces sujets.

 

DDDEU 2017

 

Cette conférence a été l’occasion de rencontrer des personnes qui ont une très grosse influence dans la communauté. Comme Greg Young par exemple que l’on connait entre autre pour ses travaux sur CQRS, Udi Dahan le créateur de NServiceBus ou encore Eric Evans auteur de l’ouvrage de référence « Domain-Driven Design: Tackling Complexity in the Heart of Software ».

 

Moments clefs

De la première journée nous avons principalement apprécié les différentes présentations d’Actor model , expliquées par Yoan:

 

Review - Actor Model @ DDDEU 2017

 

Parmi les sessions auxquelles nous avons participé lors de la seconde journée, nous retenons principalement:

 

 

Un talk très intéressant sur Capability Design avec de nombreux exemples de code et cas pratiques.

Scott Wlaschin fait un focus sur la sécurité et démontre que la mise en place d’une bonne sécurité n’est pas forcément compliquée.

Pour lui, une bonne sécurité peut être vue comme étant l’effet de bord d’un bon design. Il illustre cela en faisant un parallèle entre les principes de Least Authority ou Least Privilege (POLA/POLP) que l’on peut résumer à « Minimize surface area to reduce abuse » avec les concepts de programmation objet que sont « Interface Segregation Principle » et « Single Responsibility Principle », qui servent un but similaire « Minimize surface area to reduce coupling & dependencies ».

 

  • Refactoring to Deeper Insight (Lessons Learned Applying DDD to Large Scale) par Paul Rayner

 

Un retour d’expérience très concret avec des exemples de code sur le parcours d’une équipe qui met en place les concepts de DDD, TDD, Clean-Code, et comment cela les a mené à l’amélioration significative des performances de leurs applicatifs et la meilleure maitrise de leur domaine.

 

DDDEU 2017

 

La conférence s’achève déjà et pour nous il reste à en profiter pour visiter la vieille ville tout en échangeant sur les différents sujets abordés pendant ces deux jours.

Ce fut une belle expérience et nous reviendrons sans aucun doute pour l’édition 2018 !

user-gravatar
Maeva Pitou
1 Comment

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website