Agile Brown Bag : Développement JavaScript

Agile Brown Bag : Développement JavaScript

Comme chaque mois, chez Agile Partner, nous mettons en avant des technologies et autres idées de l’IT pour les collaborateurs sous forme de Brown Bag lors de notre Agile Brown Bag.
Vendredi dernier a eu lieu une nouvelle édition et cette fois, ce sont Jérémy, Sébastien et Florent qui ont pris la parole et lancés les débats. Leur présentation était divisée en 2 parties, la présentation du framework AngularJS et de la plateforme Node.js suivi de leur retour d’expérience sur un projet récent.

angularjs-logoAngulasJS

La majorité des développeurs a certainement déjà entendu parler d’AngularJS, dont la version 2 est en cours de développement. Pour résumer, c’est un framework d’applications web développé par Google, auto-proclamé « Superheroic JavaScript MVW Framework », ce qui suggère qu’il est assez riche et se base sur des modèles connus (Model-View-Whatever). Il est principalement utilisé pour faire des applications de type « single-page ».

Comme beaucoup d’autres, il utilise la programmation déclarative en permettant d’étendre le HTML traditionnel et d’afficher les données grâce à du binding, ce qui rend la synchronisation entre le modèle et les vues automatique. Ajouté à l’injection de dépendance, cela génère moins de code et améliore le test et la stabilité. Ce qui rappellera bien sur le XAML à nos développeurs .Net.

logo-nodejsNode.js

Autre projet javascript, pour le serveur cette fois. Cette plateforme permet de créer des applications côté serveur en javascript. De part son architecture optimisée pour les accès concurrents et la montée en charge, elle est très utilisée pour les applications web.
Associée à un framework client comme AngularJS, on obtient une application web client/serveur écrite uniquement en javascript.

Retour d’expérience

Nos 3 collaborateurs nous ont présenté le résultat de leur travail sur une application de gestion de CV interne. Nous avons eu droit à des exemples de code mais aussi des astuces aussi bien pour les débutants que pour les développeurs confirmés. Routing, injection de dépendance, unit tests, mocking, … tout y est passé. Le plus important à retenir est qu’ils conseillent l’utilisation chez nos clients de ces technologies qui ont fait leurs preuves.

Comparaison avec .Net

Les outils utilisés ici rappellent beaucoup au développeur .Net que je suis des paradigmes qui ont gagné en exposition grâce au XAML (Silverlight, WPF, WinRT,…) ou MVC avec knockout.js. Cela prouve que les bonnes idées se répendent et c’est étonnant de voir que Microsoft pourrait avoir influencé le monde javascript open source. Une impression d’entente se dégage entre concurrents, sur ce qui doit être le développement du web moderne, et d’après les premières informations disponibles sur AngularJS 2, ce rapprochement serait encore renforcée avec l’arrivée de TypeScript.

Michaël Braun
No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website